Culture et patrimoine

L’étymologie du nom “Orsan” viendrait soit du germanique “Orsus”, soit de “Ursus” d’où serait dérivé “Orsanum”, dénomination que l’on retrouve pour désigner Orsan en 1310, soit encore du nom d’un homme latin “Ursus”, d’où “Orsanus” (1384).

La légende de la Cabre d’or attribue le nom de notre village aux traces laissées par la chèvre lors de la traversée du passage du loup ; des lambeaux de toison d’OR et un peu de son SANG furent, dit-on, retrouvés sur les rochers.

Le village a été dénommé successivement ORSANUM (1310), ORSSANUM (1485), ORSSAN (1550), puis ORSSANT (1610) et enfin ORSAN à partir du XVIIème siècle.

Epoque gallo-romain et Moyen Age

Un des objets les plus anciens découvert sur le territoire de la commune d’Orsan est une pierre funéraire d’un mètre de hauteur, à frontons triangulaires, une urne de terre et divers objets trouvés à Orsan sont actuellement exposés au musée de Bagnols.

  • 1309 : Guillaume de Laudun, coseigneur de Laudun, Orsan, Codolet, Montfaucon, partage ses biens entre ses deux fils, tous deux du nom de Raymond.
  • 1333 : Raymond de Laudun, seigneur d’Orsan.
  • 1348 : Guillaume de Laudun, seigneur d’Orsan.
  • 1359 : Raymond de Montaren habite le château d’Orsan.
  • 1384 : Orsan appartient au diocèse d’Uzès, viguerie et doyenné de Bagnols ; le prieuré de Saint-Martin d’Orsan dépend de la chapellenie des Quatre Chanoines de Bagnols. Le village comptait à l’époque 6 feux, soit une trentaine d’habitants environ.

Vers ces années-là les Tuchins, paysans rebelles, s’attaquent aux domaines des nobles dans le diocèse d’Uzès, notamment à Bagnols et à Pont-Saint-Esprit ; en 1383 ils dévastent Laudun.