Sécheresse – arrêté préfectoral du 5 juillet 2021

En ce début d’été, Mme la préfète du Gard a consulté le comité sécheresse le 30 juin pour faire un point sur la situation hydrologique du département.
La période habituelle de recharge hivernale des ressources en eau est caractérisée par un déficit de précipitations sur l’ensemble du département. Les quelques précipitations en mai et juin ont permis de soutenir un peu les débits dans les cours d’eaux principaux mais n’ont pas suffi à compenser le déficit des nappes d’eaux souterraines. Les prévisions météorologiques montrent des températures attendues élevées, dépassant les 30 °C à partir du 1er juillet et pas de précipitations significatives dans les dix prochains jours.
Ainsi, la situation est particulièrement dégradée sur les nappes de la Vistrenque et des Costières et commence à se tendre sur le bassin versant du Vidourle.
La préfète du Gard a donc décidé de placer en alerte de niveau 1 la zone Vistrenque, Costières et Vistre et de maintenir la vigilance sur le reste du département.
En situation d’alerte de niveau 1, le remplissage complet des piscines privées et le fonctionnement des fontaines en circuit ouvert sont interdits et les arrosages ou irrigation sont soumis à des restrictions horaires. Il convient de se reporter à l’arrêté préfectoral de restriction des usages de l’eau. De manière générale, pour l’ensemble du département, il est demandé d’avoir un comportement écoresponsable et d’économiser la ressource en eau.
Des arrêtés de restriction d’usage de l’eau plus contraignants peuvent être pris par les maires concernés si la situation sur leur territoire le nécessite.
Un nouveau point sur la situation hydrologique du département est programmé le 8 juillet.
Selon l’évolution de la situation, Mme la Préfète du Gard pourra être amenée à étendre les mesures de restriction et de limitation des usages de l’eau, en particulier sur le bassin versant du Vidourle.

Vous trouverez l’arrêté sécheresse du 5 juillet 2021 en cliquant ici.